Patrimoine

chateau

Trois villages – Larajasse, l ‘Aubépin et Lamure

Chacun des 3 villages de Larajasse possède son église et son cimetière.

Les 3 villages comptent 1878 habitants (recensement 2018 INSEE) sur une superficie de 3361 hectares.
C’est la 5ème commune la plus vaste du Rhône après Lyon (4787 hectares), Thizy-les-Bourgs (4444 hectares), Saint-Martin-en-Haut (3864 hectares) et Amplepuis (3844 hectares).
Le point culminant de la commune est le crêt des Loives à 936m. Juste à côté, culmine le Crêt Malherbe à 946m, celui-ci fait parti de la commune de Marcenod dans la Loire. Mais autrefois, celui-ci faisait parti de Larajasse avant qu’une partie de terrain soit cédée à Marcenod pour qu’il y ait une commune.
Les Montagnes de Larajasse dépassent les 900m en de nombreux endroits.
L’Aubépin est un village des Monts du Lyonnais (Rhône) situé à 40km de Lyon et 25 km de Saint-Etienne. Le village se trouve à une altitude de 815m.
Avec Lamure (820m), ils font partis de la Commune de Larajasse (695m) située 3km en-dessous.
(Commune limitrophe avec le département de la Loire).

Côté Patrimoine

On compte 2 châteaux encore habités (privés). Celui de Varax au centre de Larajasse et celui de Lafay.
2 châteaux en ruine : celui de Saint Pierre de Pizay (sur le site de la chapelle Saint-Pierre) et celui de l’Aubépin à l’emplacement même de l’église actuelle. Il ne reste d’ailleurs plus de traces du château si ce n’est que quelques pierres ici et là ou utilisées pour la construction des maisons avoisinantes.

chapelle

Quatre Chapelles

Celle de Saint Apollinaire sur la route de Sainte Catherine.
La chapelle Saint Pierre sur l’ancien site du château de Saint Pierre de Pizay culminant à 906m.
La chapelle Notre-Dame de la Salette près du village de l’Aubépin.
La chapelle des sœurs située dans l’ancien couvent des religieuses de Larajasse.
A noter que quelques chapelles restent ouvertes tout au long de l’année, faisant ainsi le bonheur des marcheurs.
Il existe aussi de nombreux ancien moulins.

Sources: « Les Monts du Lyonnais » (éditions la Taillanderie), « Du côté du Crêt Malherbes ou la véritable entité des Monts du Lyonnais » (Anne et Jean-Noël CUTZACH aux éditions Besacier et Richard).